30/09/2016 - Combien gagne votre banquier / CGPI / courtier sur votre contrat d’assurance vie ?

Article publié le vendredi 30 septembre 2016

Voici l'un des secrets les mieux gardé de la profession : Combien gagne votre conseiller en gestion de patrimoine (qu'il soit banquier, courtier ou CGPI) lorsqu'il vous vend conseille de souscrire dans un contrat d'assurance vie.

Ce secret est brisé par un courtier nouvelle génération (many for money .fr) qui publie la liste des commissions sur encours perçues lors de la souscription du contrat d'assurance vie (Notons que Fortuneo communique déjà sur ces données sensibles).

Au delà des frais d'entrée qui sont quasi-intégralement reversés au commercial qui vend le contrat d'assurance vie (sauf 0.50% conservé par la compagnie d'assurance vie), les commerciaux qui vendent les contrats d'assurance (vous pouvez les appeler, courtiers en ligne, courtier, CGPI, banquier …) ou leur entreprise pour les salariés perçoivent :

- Une part des frais de gestion du contrat d'assurance vie ; Ces frais de gestion sont prévus dans les conditions générales du contrats d'assurance vie et sont le plus souvent compris entre 0.60% et 1%.

- Une part non négligeable des frais de gestion de l'unité de compte sur lequel vous êtes investi ou du fonds euros ; Vous noterez que le taux de rétrocession au profit du distributeur est inférieur à 0.10% / an sur le fonds euros traditionnel, 0.30% / an sur le fonds euros dynamique et -+ 1%/an sur les unités de compte (cf détail ci après).

Ces chiffres vous permettent de mieux comprendre pourquoi votre conseiller est plutôt intéressé à vous vendre conseiller des unités de compte !

Comme nous vous le présentions dans cet article « Assurance vie : Des frais de gestion de 30% du rendement annuel ?« , les frais d'un contrat d'assurance vie absorbent une partie non négligeable de la performance financière de votre épargne (cf »Assurance vie : La réduction des frais de gestion comme prochaine innovation financière ?« ).

Lire la suite sur Le Blog Patrimoine

Droits réservés